Nos vins

Revenir aux actualités

Saint Georges, le dragon et la princesse

12/07/2017

La semaine dernière nous vous parlions des Châteaux Cap Saint George et La Croix Saint Georges, et au cœur d’une légende, nous disions adieux à la princesse de Silcha, avant qu’elle ne se fasse engloutir par le Dragon.

Alors que la princesse en pleurs attend son heure, St Georges s’arrête près d’elle… Il la regarde et paisiblement lui demande quel tourment l’habite. Affolée, la princesse lui explique tout : la malédiction, la bête et elle le conjure de partir… Mais Georges est fou de sa beauté et loin de lui l’idée de fuir, il veut l’aider

Tandis qu’ils discutent, le dragon se pose près d’eux, féroce et affamé.

Devant l’immensité de l’animal, Georges mesure maintenant la hauteur de leurs ennuis et se signe tout en priant dieu de l’aider à sauver sa princesse. Le combat est violent et finalement Georges assène le coup final qui entraîne la bête à terre… La princesse entoure alors le cou du dragon de sa ceinture, et tous deux retournent au village suivis de leur capture.  

Le retour au village

Les villageois, horrifiés de la vision, tentent de fuir avant que Georges ne les rattrape. Mais celui-ci est plus rapide et, rassurant, c’est à son tour de livrer son histoire. C’est Dieu lui-même qui l’a envoyé pour délivrer Silcha de son dragon. Et il tuera bien le monstre, à condition que chacun se convertisse et croit en Jésus Christ. Ce jour là, vingt mille hommes sont baptisés, sans compter les femmes et les enfants et le dragon disparaît pour de bon, sous l’épée de Saint Georges.
Saint Georges est donc bien une histoire d’amour, de sauvetage et d’espoir pour les croyants. C’est une lumière dans la nuit, un phare dans le brouillard pour ceux que notre histoire passionne. C’est aussi le nom de notre village – sur les hauteurs du Saint Emilionnais.